Progéniture de VA8 Jax dei Precision (champion du monde 2017 & 2018)

Récemment, j’ai reçu un message d’une personne au Québec, qui était extrêmement remontée contre le fait que je semble parler de la progéniture de champions du monde comme d’une chose exceptionnelle. Ce monsieur avait annoncé sur une page, les critères suivants dans sa recherche d’un chiot Berger Allemand: excellent tempérament, risques de santé minimale, très haute probabilité de beauté à l’âge adulte, très belles couleurs noir et rouge foncés, haute disposition au dressage.

Beaucoup de choses en un seul chiot, comme on peut remarquer. 😊

Mais, et si c’était des attentes possibles et réalistes?

Je lui ai alors parlé de la progéniture du double champion du monde Jax dei Precision. Pourquoi Jax? Je travaille ma lignée avec lui présentement. Une autre fois ce sera un autre champion du monde. Quelle réaction virulente que j’ai eu de ce monsieur: « je m’en fous que mon chiot soit descendant de champion du monde, ça ne vaut pas plus à mes yeux qu’un bon chiot issue de très simple Berger Allemand ».

Pour éviter d’embarquer dans la polémique, j’ai répondu par un simple OK, et je suis passé à autre chose.

Mais à la réflexion, je pense que je pourrais en profiter pour en faire mon sujet de cette semaine 😊

Je ne vais pas être long. 😊

D’abord, qu’est-ce qu’un champion du monde chez le Berger Allemand? Pour arriver à ce niveau de sélection mondiale, le chien doit d’abord:

1- passer des tests de santé et être irréprochable

2- ensuite, le chien doit passer un des examens de courage les plus stressants et le réussir

3- puis le chien doit passer son Breed Survey, pour être autorisé à reproduire: il doit démontrer des nerfs solides au stress environnemental, réunir des standards de conformation excellents comme étant des caractéristiques pour d’excellentes progénitures

4- vient ensuite une longue période de présentation aux examens de conformation, de préparation et du passage de son titre de travail de niveau 2 (endurance et recherche)

5- si le chien réussi à obtenir le titre “VA” au national de son pays ou de n’importe quel pays (champion national), alors il pourra être présenté en Allemagne au championnat du monde.

Une fois arrivé au championnat du monde, le chien passera une fin de semaine entière à refaire les mêmes examens de courage et de conformation qui l’ont amenés au niveau où il est rendu.

S’il arrive dans les quelques cinquantaines qui iront au final, il devra maintenant se présenter avec son groupe de progéniture: un ensemble de chiens adultes (mâle et femelle) dont il est le père et démontrer qu’il a une génétique constante en type, structure et tempérament du chien. Les juges évaluent les femelles entre-elles et les males entre-eux.

Plus grand est le groupe de progéniture, plus crédible est le chien dans sa capacité à façonner l’avenir de la race. Pourquoi? Si vous présentez 50 progénitures, dont la moitié est des mâles, et que tous ces males se ressemblent en type, structure et tempérament, idem pour les femelles, alors qu’ils n’ont pas les mêmes mères, alors, notre candidat au championnat mondial est crédible.

Les juges sélectionneront les top (des fois 10 ou plus, il n’y a pas de limite, mais généralement pas plus que 13 ou 14). Ils évaluent selon la preuve qu’a fait chaque chien.

Bien entendu, il s’agit ici de considérations génétiques. Donc par définition, il peut arriver qu’il y ait des moutons noirs. 😊 C’est la vie 😊

Ceci ne veut pas dire non plus que les excellents éleveurs de Berger Allemand au Québec font du mauvais travail. Mais quand tout est dit, il faut aussi prendre le temps de regarder autour de soi afin de voir comment on peut innover et devenir meilleur qu’on était il y a quelques années. Les autres ne sont pas un danger pour qui nous sommes, au contraire ils nous permettent de toujours repousser nos propres limites: si les autres peuvent atteindre ces niveaux de qualité, nous aussi nous sommes capables de le faire au Québec. L’Ontario le fait pourquoi pas nous? Il suffit juste d’oser le faire.

Alors, pour toutes les personnes qui comme ce monsieur, pensent de la même manière mais n’ont pas eu le courage de me partager leur réflexion, je vous invite à regarder ces images de quelques fils et filles de Jax dei Precision, et faites la comparaison avec les Berger Allemand que nous croisons ou que nous avons chez nous au Québec. Certes une photo ne détermine pas un tempérament. Mais si un chien fait le podium mondial 2 ou 3 années successives, c’est qu’il a fait ses preuves de manières très convaincantes, car les éleveurs de la planète entière le surveille de prêt pour le moindre défaut (génétique et tempérament).

N’est pas champion du monde qui veut. 😊

Mais ayons juste du fun pour l’instant ces images en regardant en terme de beauté 😊

Si le sujet vous plait, je pourrais vous faire un petit documentaire de la progéniture d’autres champions du monde dans les semaines à venir.

Enjoy!!!

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s